Machine à laver en panne au bout de cinq ans, téléviseur qui ne fonctionne plus au bout de trois...
Est-ce une fatalité si les biens d'aujourd'hui durent moins longtemps qu'avant? Le Centre européen de la consommation (CEC) est persuadé qu'il s'agit d'obsolescence programmée.

Le Centre européen de la consommation vient de publier une étude intitulée:   l'obsolescence programmée, dérive de la société de consommation.
Cette étude a été faite avec l'aide de Lydie Tollemer, une étudiante qui vient d'écrire un mémoire sur le sujet.
L'obsolescence programmée est le fait de planifier délibérément la durée de vie d'un produit. Cela permet de réduire cette durée de vie afin d'inciter les consommateurs à en acheter un autre.

Exemples d'obsolescence programmée

Le type d'obsolescence le plus répandu est l'obsolescence "par défaut fonctionnel": les producteurs font en sorte que si une seule et unique pièce tombe en panne, c'est l'appareil entier qui cesse de fonctionner. Cela concerne les produits électriques ou électroniques tels que les téléviseurs, les téléphones portables, les machines à laver ou les ordinateurs (voir ci-dessous).

- Machines à laver
Le CEC estime qu'elles sont programmées pour faire 2000 à 2500 cycles de lavage seulement. Le remplacement des cuves en inox par des cuves en plastique permet de limiter leur durée de vie: il suffit qu'une pièce de monnaie se soit glissée à l'intérieur, pour qu'elles se cassent, au moment de l'essorage; une température trop élevée peut aussi les déformer.

"En outre, les roulements à bille, qui sont des pièces vitales au fonctionnement de la machine, sont directement moulés dans la cuve en plastique. S'ils ne fonctionnent plus, il faut changer la cuve en entier. Et si la cuve en plastique, moins résistante que celle en inox, casse, il faut remplacer les roulements à bille."

- Téléviseurs
Le CEC estime qu'ils sont programmés pour fonctionner 20 000 heures.
Les pannes viendraient le plus souvent du "condensateur", une pièce qui a pour rôle de les allumer. On peut le faire gonfler et casser, en l'exposant à la chaleur sur la carte d'alimentation.

 

Ca y est, c'est voté...................

AUJOURD'HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR PASSER LE PROJET DE LOI NOME..........
les nouveaux compteurs EDF !
DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE VÉRITABLE LOI SCÉLÉRATE AVEC
APPLICATION AU 1ER JANVIER 2011.
QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON NE POURRA PLUS DIRE QUE L'ON NE SAVAIT PAS.
A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT !
APRÈS FRANCE TÉLÉCOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC... EDF


Pour les fameux compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très fort (vers les 300 e) , et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables : il ne faudra rien signer.
On ne peut pas refuser à EDF d'accéder aux compteurs, et de les changer : par contre comme nous n'avons rien demandé, nous n'avons aucune obligation de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n'aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces compteurs.
Attention aux signatures : aucune, même pour la réception de travaux etc...

compteur_edf_Linky

LES TARIFS D'ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !
À TERME, L'USAGER PEUT S'ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA FACTURE, COMME CELA S'EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ.
NE LAISSONS PAS FAIRE !

C'est la loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité, concoctée par le gouvernement.
Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas - plus de 96 % des Français restent fidèles à l'opérateur historique > > (EDF) - le gouvernement a décidé de la créer artificiellement.


La loi étant passée dans une relative indifférence, à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu'à 25 % de sa production d'électricité.
Un véritable hold-up !
Les fournisseurs d'électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leur facture, pour qu'ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.

C'est une première que d'obliger une entreprise, dans le monde de la "concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d'électricité.
Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message !
Une fois livré à la concurrence et surtout au " privé " ce sera trop tard.
Le prix de l'électricité sera fixé par des groupes privés qui en fait seront des filiales d'un seul et unique groupe !

Vous n'y croyez pas ?
Alors remettez vous dans le contexte de nos chères autoroutes Françaises que nos parents et grands parents ont payées avec leur impôts et qui ont été vendues et bradées à de grands groupes privés...
Cela profite à qui ?
Et le prix à payer pour y circuler ? N'est-ce pas scandaleux ?
Mais c'est trop tard, car ce réseau routier n'appartient plus en totalité à l'état ! Et pour le reste ce sera pareil !
Aujourd'hui le service public coûte cher, mais ce n'est rien face à ce qui nous attend si nous le bradons à des groupes privés !

Un petit + du 08/06/2010: Nouveaux compteurs EDF obligatoires : 230 € par abonné...

Huit milliards d'euros ! C'est au final ce que l'usager pourrait débourser pour l'installation dans les 35 millions de foyers abonnés à EDF d'un nouveau type de compteur électrique. Pour chaque Français, la facture devrait s'élever à 230 €. En retour, les ménages devraient mieux maîtriser leur consommation grâce à ce système rendu obligatoire par une directive européenne de 2006. Celle-ci stipule que 80% de la population devra être équipée d'ici à 2020. Cependantle chantier de ces compteurs ultramoderne pourrait bien tourner au cauchemar. Premier problème : le devis initial a explosé. Il devait s'établir selon ERDF (Electricité réseau distribution France), la filiale d'EDF chargée de la distribution de l'électricité, entre 4 et 5 milliards d'euros sur dix ans pour changer la totalité du parc français. Mais les collectivités locales, propriétaire des compteurs, ont pris leurs calculettes et annoncent... Le double ! Un surcoût d'autant plus ennuyeux que ces compteurs,

baptisés Linky, ont de sérieux ratés. Dans la région de Tours, sur les 40 000 compteurs de nouvelle génération qui devaient être installés au 31 mai, seuls 19 000 ont été mis en place. Et seuls huit fonctionnent correctement. Même mésaventure dans la région lyonnaise où 200 000 foyers devaient être équipés d'ici au mois de décembre. D'où la colère des élus. « On se dit que ces milliards d'euros pourraient être mieux utilisés. A quoi cela sert d'avoir des compteurs du XXIe siècle si l'électricité est acheminée par un réseau vétuste? » s'interroge Jean-Marc Proust, porte-parole de la Fédération des collectivités locales, qui concèdent l'exploitation du réseau de distribution électrique. Enfin, les syndicats redoutent que cette nouvelle technologie ne finisse par remplacer les techniciens chargés de la relève des compteurs et n'aboutisse à la suppression de 5 400 postes sur 45 000 chez ERDF.

Espionner un téléphone portable : enfantin mais illégal

telephoneUn(e) conjoint(e) infidèle ? Un enfant à la dérive ? Un employé suspecté de se servir dans la caisse ? Pour quelque 300 euros payés en ligne, le site Espion-on-line.com donne accès à un logiciel espion, qui permet d'accéder aux conversations et aux SMS d'une tierce personne en toute discrétion... et en toute illégalité en France. Leparisien.fr est allé en Irlande pour rencontrer Stéphane Gallois, directeur d'Espion-on-line.com. Il nous a montré, en trois étapes, comment fonctionne ce type de logiciel.

Installation...

Installer un logiciel espion demande une minute au plus. Bien sûr il faut récupérer le téléphone portable de la personne que vous voulez "surveiller". Cela permet de manière totalement invisible de retransmettre à un tier l'ensemble des appels, ainsi que le contenu des SMS... Sympa n'est-ce pas ?

Les logiciels-espions sont similaires aux virus de type cheval de Troie ("trojan") dont le fonctionnement est bien connu sur PC. Une fois installé sur le téléphone, le logiciel dissimule sa présence, mais enregistre ce qui se passe sur la machine, et en envoie des copies à la personne qui a installé le programme. On peut ainsi obtenir une copie de tous les SMS envoyés par l'appareil, du journal des appels, ou même, pour les programmes les plus sophistiqués, écouter les conversations ou transformer le téléphone en micro pour enregistrer les conversations dans une pièce.

En tant que joyeux bidouilleur, j'ai toujours aimé la science-fiction. Je me suis également posé la question (et c'est dur !!!) sur notre façon de voyager.

Nous construisons des avions de plus en plus gros, A380 par exemple pour ne pas le citer et pourtant tout cela fait du bruit, consomme du carburant et nous pousse à nous déplacer de plus en plus vite d'un point à un autre bien que notre super Concorde détienne toujours le record (Cocorico).

Relaxe, il serait intéressant d'aller d'une ville à l'autre en silence et d'une façon cool avec le maximum de confort. Nous avons toute la technologie pour construire des ballons dirigeables, de formes futuristes, qui pourraient atterrire ou décoller en plein centre ville, ce qui éviterait ces aéroports stériles et difficiles à atteindre... J'en rêvais, Samsumg l'a fait:

NAC, non ce n'est pas "Nouvel Animal de Compagnie", quoique... NAC, disais-je est le nom d'un petit bass boat à la française (le seul en France ou dans le monde peut-être), bien de chez nous, fabriqué de façon artisanale par la société Créanautic. Il est du type pont ouvert, TN-Villeret-2008-03entièrement en polyester. C'est un bateau pour la détente comme pour la compétition. Bas sur l'eau, il est utilisé pour le plus grand plaisir des pêcheurs. Il est très stable, rapide, léger, très maniable et facilement transportable sur une remorque.

Qu'elle est l'avantage de ce type de construction:
- Le prix (très important)
- La personnalisation de son bateau par la couleur, les options et le type de NAC.
- Le contact direct entre le constructeur et le client qui peut voir son bateau évoluer au fur et à mesure de sa construction. Ainsi un Nac ne ressemblera jamais à un autre NAC. Ce n'est pas une construction en série.

Recherche LJBF

Qui est en ligne ?

Nous avons 86 invités et aucun membre en ligne

Nb. de Visiteurs

02388149
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Dernière semaine
Ce mois
Dernier mois
Depuis le 12/04/09
351
2742
19242
1219488
98849
99430
2388149

Votre IP : 54.80.10.30
28-07-2017 02:39

Image Aléatoire

Phases de la Lune

ADEME

Radio Arcadie

Gaga de la Loire