Russia Today reçoit un ancien correspondant de presse en Afghanistan pour nous parler du management de la terreur organisé par le gouvernement français. Cette vidéo est traduite en français.

L'anniversaire du 11 septembre 2001 est probablement une escroquerie de plus car cet attentat hypersophistiqué n'a pu être organisé que par le gouvernement américain pour trouver une excuse afin d'envahir l'Irak, sacrifiant ainsi quelques milliers de ses compatriotes...

Pour aller dans le sens de Wikileaks, les Anonymous tiendront-ils leur parole le 21 décembre 2012 (c'est aujourd'hui) à 11h11 pour divulguer au monde tant d'informations cachées.

Voici une vidéo à ce sujet: Opération Mayhem 2012.

Les choses vont-elles enfin bouger?

Le site Internet WikiLeaks, spécialisé dans la divulgation de rapports secrets, publiera un million de documents en 2013, a annoncé jeudi 20 décembre son fondateur, Julian Assange, dans une intervention à partir du balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, où il s'est réfugié il y a six mois.

"L'année prochaine sera aussi bien remplie [que 2012]. WikiLeaks prépare la publication d'un million de documents, des documents qui touchent tous les pays dans le monde, tous les pays dans ce monde", a déclaré M. Assange, sur un ton combatif et sous les applaudissements d'une centaine de ses partisans. WikiLeaks a déjà notamment publié des rapports de l'armée américaine sur l'Irak et l'Afghanistan et 250 000 télégrammes américains, provoquant l'ire de Washington.

wikileaks annee-prochaine-bien-remplie

"Il y a six mois, il y a cent quatre-vingt-cinq jours, je suis entré dans ce bâtiment, c'est devenu ma maison, mon bureau et mon refuge", a lancé M. Assange dans sa deuxième intervention publique à l'ambassade d'Equateur depuis qu'il s'y est réfugié. "La porte est ouverte, la porte a toujours été ouverte à quiconque veut me parler" en vue de régler la situation, a-t-il affirmé, décoré d'une guirlande de Noël, dans un discours d'une dizaine de minutes fait du balcon de l'ambassade d'Equateur, située à quelques pas du grand magasin Harrods.

Julian Assange, un Australien de 41 ans, est reclus depuis juin dans l'ambassade d'Equateur afin d'échapper à une extradition vers la Suède pour une affaire de viol et agression sexuelle présumés, dans laquelle il clame son innocence. L'Equateur lui a accordé l'asile politique, mais Londres entend appliquer le mandat d'arrêt suédois. Le "cyber-warrior" affirme que, s'il est envoyé en Suède, il risque à terme d'être extradé vers les Etats-Unis et d'y encourir la peine de mort.

logofr2Les Israéliens commencent à nous "gonfler"... Nous sommes en France et la liberté d'expression existe. Le journaliste, Charles Enderlin, a parfaitement eu raison de produire son émission, je le soutiens. Ce n'est pas aux Israéliens de nous dicter ce que l'on doit dire et faire en France. Ils ne sont pas content Muetqu'ils retournent en Israël mais ils sont trop bien en France...

Voici l'article du "LEMONDE.FR" avec AFP | 09.10.11:

La diffusion sur France 2 d'une émission sur les territoires palestiniens a déclenché une polémique, obligeant la direction de la chaîne à rencontrer prochainement l'ambassadeur d'Israël et les représentants de la communauté juive en France, a indiqué samedi 8 octobre le groupe public.

"Des rendez-vous ont été pris entre l'ambassadeur d'Israël et le CRIF (le Conseil représentatif des institutions juives de France, ndlr), et le président de France Télévisions Rémy Pflimlin, avec Thierry Thuillier", le directeur de l'information de France Télévisions, a indiqué la chaîne. A l'origine de cette polémique, un numéro du magazine "Un oeil sur la planète" diffusé lundi et intitulé "Un Etat palestinien est-il encore possible ?".

"INTENSE ÉMOTION ET UNE STUPÉFACTION ÉCOEURÉE"

Cette émission "a entraîné au sein de la communauté juive une intense émotion et une stupéfaction écoeurée", a déclaré le président du CRIF, Richard Prasquier, dans une lettre ouverte à Rémy Pflimlin. Il a jugé que l'équipe qui l'a réalisée "a présenté, d'un conflit complexe, une image caricaturale et unilatérale", "en distordant les causalités, en ridiculisant l'adversaire, sans éviter les insinuations à la limite des théories conspirationistes antisémites". M. Prasquier a demandé de rencontrer Rémy Pflimlin.

L'ambassade d'Israël à Paris n'était pas joignable samedi, jour du Yom Kippour, le Grand Pardon, la fête la plus importante du judaïsme. Un groupe a parallèlement été créé sur Facebook, "Boycott France Télévisions", demandant que la chaîne "revienne sur cette émission et présente des excuses".

Le journaliste de France télévisions spécialiste du Proche-Orient, Charles Enderlin, s'est fendu d'un article sur son blog intitulé "Bonjour les censeurs". Il y fustige la polémique, estimant que "cela s'appelle de la censure et c'est une atteinte intolérable au droit d'informer."

 

wlogoWikiLeaks, un super contre pouvoir mondial envers les dirigeants de la planète qui prennent les différents peuples pour des demeurés... Une révolution silencieuse est entrain de naître...

la France, pays de liberté et de démocratie veut interdire le site de WikiLeaks parce qu'il est indésirable. Nous voyons la lâcheté du pouvoir politique, des syndicats et j'en passe (que ce soit de droite ou de gauche d'ailleurs...) qui ne sont pas capables d'assumer une forme de vérité, trop dur Cool... Eric Besson tu es un pauvre type...

OVH, l'hébergeur français de Wikileaks, a annoncé qu'il allait saisir un juge en référé sur la "légalité ou pas de ce site sur le territoire français", affirmant que "ce n'est pas au monde politique ni à OVH de demander ou de décider" de sa fermeture. Le site WikiLeaks est hébergé dans le nord de la France par le serveur OVH depuis le jeudi 2 décembre, après avoir été hébergé par le serveur américain Amazon. Serveur qui à cédé à la pression politique américaine, je suppose et quand à Hillary Clinton, elle ferait bien de la fermer... J'espère que la France ne capitulera pas sous la pression des états-unis...

Les Etats-Unis, qui ont qualifié d'"anarchiste" le fondateur de WikiLeaks, mettent tout en oeuvre pour l'arrêter. Des sénateurs américains ont ainsi annoncé qu'ils avaient déposé une proposition de loi pour faciliter les recours juridiques contre Julian Assange et son site. La Maison Blanche a ordonné vendredi aux organismes gouvernementaux américains de prendre des mesures pour que leurs employés ne disposant pas d'une autorisation en bonne et due forme ne puissent plus avoir accès à WikiLeaks depuis leurs ordinateurs professionnels. Voici le rêve américain... la liberté. Je souhaite également que le peuple américain réagisse, se révolte... réveillez-vous...

Merci au journal "Le Monde" associé à WikiLeaks pour la divulgation de ces télégrammes en français. Cela permet de voir comment fonctionne le système politique mondial complètement corrompu...

Qui sait, d'autres sites pourraient naître grâce à des informateurs cachés dans l'ombre qui divulgueraient au compte goutte des infos dans tous les domaines cachés au Monde. Un jour par ce biais, on saura que certains gouvernements ont été contactés ou sont en contacts, par exemple, avec "des extraterrestres"... Muet et qu'ils sont sur Terre. La Nasa nous mentirait-elle à longueur de temps? Et je ne parle pas des militaires...

Qu'est-ce que WikiLeak ?

Le site internet fondé par Julian Assange, qui a publié depuis dimancwall3_thumbhe dernier plus de 250.000 télégrammes diplomatiques américains, a été interrompu pendant six heures dans la nuit de jeudi à vendredi. Wikileaks fonctionnait de nouveau samedi sur wikileaks.ch.

Et bravo "au parti des pirates suisses", qui défend la légalisation du partage de fichiers sur Internet et la protection de la vie privée des internautes.

Recherche LJBF

Qui est en ligne ?

Nous avons 111 invités et aucun membre en ligne

Nb. de Visiteurs

02556207
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Dernière semaine
Ce mois
Dernier mois
Depuis le 12/04/09
631
2527
11549
1394364
64214
90701
2556207

Votre IP : 54.80.180.248
20-09-2017 06:07

Image Aléatoire

Phases de la Lune

ADEME

Radio Arcadie

Gaga de la Loire